CR – Réunion de bilan du 1er semestre 2019 – 18 juin 2019

Nous étions 10, mardi 18 juin, en salle Cabestan à Cordemais pour dresser un bilan du premier semestre écoulé depuis l’AG dernière; l’occasion de se rassembler pour partager nos envies et définir ensemble les objectifs de l’association pour les prochains mois.

Arnaud a introduit la séance en expliquant le déroulement de cette réunion et en faisant une brève présentation du cycle de vie des projets de l’association, basé sur le modèle du Rêve du dragon.
C’est un modèle en 4 étapes:
Le rêve : on imagine le projet
La planification : on l’inscrit dans le temps
L’exécution : on réalise
La célébration : on partage les accomplissements et on organise une rétrospective afin d’identifier ce qui a bien marché de ce qui pourrait être amélioré.

La célébration

La séance démarre avec la célébration du cycle qui s’achève. Chacun son tour se présente et se remémore le meilleur souvenir qu’il a partagé avec l’association sur les 6 derniers mois.

Certains événements ont été plus marquants que d’autres comme l’atelier greffage et la visite du jardin des forges à St Nazaire.

Arnaud complète la liste des événements qui ont eu lieu sur ce premier semestre:

– 23 fév. : Rencontre au jardin partagé et plantation de cultures de pommes de terre
– 02 mars : Atelier greffage au jardin partagé (ici)
– 12 mars : Conférence sur les risques d’effondrement de notre civilisation à Saint Etienne de Montluc (ici)
– 23 mars : Atelier semis au jardin partagé (ici)
– 02 avr. : Atelier pédagogique « La toile du vivant »
– 06 avr. : Bourse aux graines et conférences à la Médiathèque de Cordemais
– 27 avr. : Visite du jardin des forges à Saint Nazaire (ici)
– 04 mai : Atelier « Créer un potager en permaculture » au jardin partagé (ici)
– 15 mai : Visite du CADO (Carrefour Agroécologique De l’Ouest) à Saint Gildas des Bois (ici)
– 08 juin : Rencontre au jardin partagé et Troc Plant (ici)
– 12 juin : Soirée brainstorming sur les constats de la mobilité sur le territoire au jardin des korrigans (ici)

Arnaud se demande si le format des ateliers est adapté… 3h pour initier une cohésion de groupe, distiller du contenu théorique et faire de la pratique, c’est un peu court… Faudrait-il revoir la manière de transmettre le contenu théorique? (Vidéo, ?…)
Arnaud déplore la si faible participation à la séance de La Toile du Vivant qu’il juge être une bien meilleure expérience à vivre que les ateliers pratiques. Il espère pouvoir en organiser une nouvelle et que les membres répondront présents.

 

 

Le rêve

Nous sommes ensuite répartis en 3 groupes afin de réfléchir collectivement à la question suivante : « Quel pourrait-être l’impact de l’association sur vous/votre jardin/vos voisins/la commune… dans 10 ans? »

Les groupes se répartissent dehors et à la fin de l’exercice, une synthèse des échanges est présentée.

Voici les ambitions de l’association pour Cordemais en 2030:
– Gestion responsable des espaces verts publics et privés en y intégrant les notions de biodiversité et de comestibilité.
– Prise de conscience établie des habitants autour de 2 messages : ce n’est pas difficile, et c’est bon pour eux
– Réseau d’échange et de sélection de semences
– Régie agricole communale pour fournir en alimentation saine et locale les institutions publiques (écoles, ephad, …)
– Gestion locale des déchets verts
– Plus d’arbres partout (en particulier des arbres fruitiers)

– Maîtrise généralisée des techniques de jardinage au naturel sur sol vivant
– Auto régulation de la biodiversité
– Utilisation de semences anciennes
– Meilleure gestion de l’eau au jardin
– Sensibilisation de ses voisins
– Sensibilisation dans les écoles

– Les voisins des membres de l’association se sont mis à la permaculture
– Les écoles sont dotés de jardins en permaculture
– Jardinage convivial à plusieurs
– Une certaine autonomie alimentaire atteinte, avec les dimenstion associées de conservation, cuisine… (de la graine à l’assiette)
– Gagner en autonomie energétique grâce aux low-techs
– Un repas végétarien proposé tout les jours dans les cantines
– Des micros fermes pédagogiques produisent l’alimentation des collectivités
– Profusion végétale… que Cordemais devienne un jardin-forêt
– Chaque goutte d’eau tombée sur le sol est stockée.

Suite à cette restitution, il est demandé à chacun individuellement de répondre à la question suivante:
« Quel serait dans 6 mois votre meilleur souvenir partagé avec l’association sur ce dernier semestre? »

Les réponses ont été regroupées par thèmes afin d’identifier les chantiers que l’association doit lancer et mener d’ici 6 mois et voici ce qu’il en est ressorti:

Organiser des ateliers, pour apprendre et créer du lien en travaillant/jardinant ensemble. Ex: récupération, traitement et stockage des graines, plantation de haies fruitières au jardin partagé ou dans l’espace public, création collective et low-tech d’outils ou d’accessoires de jardinage comme des tuteurs à tomates ou à haricots, brassin collectif à base de pain sec
Visiter des jardins inspirants (le Bec-Hellouin par exemple… idéalement des jardins forêt)
– Utiliser le Petit Festival des Grandes Idées (juin 2020) pour créer un mouvement collectif et lancer un projet ambitieux
Organiser des conférences pour promouvoir et sensibiliser
Investir sur le jardin partagé pour en faire un lieu vitrine et convivial : création collective de mobilier low-tech
Participer au forum des associations et promouvoir l’association
Organiser un repas entre adhérents à base des récoltes des jardins y compris du jardin partagé
– Initier l’implantation d’un jardin permacole à l’école de Cordemais

La réunion s’achève par un pot convivial.

Laisser un commentaire