Destruction d’engrais vert

J’avais semé à l’automne des céréales (blé, avoine), de la phacélie et des pois en engrais vert sur une zone de culture. Avec ma fille, nous avons écrasé les tiges le 14 mai à l’aide d’une planche, planté les pommes de terre puis recouvert de foin pour empêcher les tiges de se redresser. Pour éviter le manque d’eau que j’ai constaté l’année dernière sur cette zone, nous avons abondamment arrosé.

Autre méthode de destruction du couvert :

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire