Les végétaux se réveillent

L’observation est très importante en permaculture. Dans un environnement dense en diversité, je passe beaucoup de temps à regarder les plantes, flâner pour découvrir la végétation spontanée, le développement semi sauvage du jardin.
Plus de vingt degrés l’après-midi, en cette fin février les bourgeons commencent à éclore. J’ai la satisfaction de voir des plantes installées cet automne déployer leurs premières feuilles.

Arnaud Meillarec

Auteur, conférencier, conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il a fondé et anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire