Lettre d’info septembre 2020

Bonjour à toutes et à tous,
quelques nouvelles de Cordemais en permaculture en ce mois de septembre 2020.

Confinement et isolement

Six mois se sont écoulés depuis la dernière lettre.
Des mois de confinement et de distanciation sociale, durant lesquels nombre d’entre nous ont pu mesurer leur dépendance aux magasins et aux flux logistiques pour s’approvisionner au quotidien. Des mois pendant lesquels chacun a pu jauger ses besoins extérieurs, aussi bien pour se fournir en alimentation et en fournitures de base que pour se débarrasser de ses déchets. Depuis ce mois de mars 2020, nous avons souffert de notre isolement, et avons, pour beaucoup, pris conscience de notre vulnérabilité vis à vis des flux internationaux, nationaux mais aussi de notre dépendance à notre réseau local direct – paysans, distribution, voisinage -, seul à même de nous nourrir, nous soutenir, nous protéger, nous réconforter.

Alors que début 2020 l’état du monde n’était déjà pas enthousiasmant, cet épisode éprouvant nous a repositionné face à nos choix de vie, nos activités quotidiennes, nos priorités. Il en ressort une envie générale de prendre soin de notre famille, de nos amis, de notre environnement direct, de la nature nous entourant et de reprendre en main nos vies.

A l’heure où les animaux exploraient les espaces que nous désertions et que nous ne pouvions nous aventurer qu’à un kilomètre de chez nous, nous nous sommes interrogés sur nos lieux d’habitation, le rôle du sauvage dans nos vies, sur la place que nous lui laissons.

Puis les mois s’écoulant, les promesses de réinventions du modèle de société se sont transformées en plan de relance repeints en (hydrogène) vert. Les désirs individuels de changement se heurtent à la nécessité de rembourser ses dettes bancaires. Et de plus en plus nombreux, nous nous posons la question : comment incarner le changement sans se couper de ce monde, comment vivre nos convictions dans cette société ?

C’est à ces questions que la permaculture cherche à répondre depuis bientôt cinquante ans (he oui déjà !).

Permaculture

Selon le collectif Résistance climatique, « La permaculture […] est une ​ approche globale, notamment à travers ses 12 principes, offrant une cohérence et une alternative [aux] logiques de destruction. David Holmgren, dans son ouvrage majeur Permaculture, Principes et pistes d’action pour un mode de vie soutenable, définit la permaculture comme “la culture de ​ la descente énergétique heureuse”. La méthode de conception permaculturelle (Design) a été créée dans les années 1970-80 dans l’idée de bâtir des civilisations post-pétrole. »

Cordemais en permaculture : prendre soin de vivant, apprendre ensemble et partager l’abondance

C’est dans cet héritage que s’inscrit notre association Cordemais en permaculture et les enjeux que nous défendons depuis fin 2017 prennent, en ces jours difficiles, une résonance particulière.
Comment créer un réseau local d’entraide pour progresser collectivement vers une plus forte autonomie territoriale ? Comment aider ceux qui le souhaitent à reprendre du pouvoir sur leur vie en étant moins dépendants du système monétaire pour satisfaire leurs besoins de base, à commencer par l’alimentation ? Comment allier bien être individuel, collectif et préservation durable de nos éco-systèmes ? Autant de questions auxquelles nous souhaitons répondre ensemble chez nous à Cordemais.

Si ces enjeux vous interpellent, nous vous invitons à nous rejoindre pour construire des solutions afin de bien vivre ensemble.

Nous relançons notre campagne d’adhésion pour la saison 2020-2021. Vous pouvez si vous le souhaitez adhérer dès maintenant en ligne.

Depuis la dernière lettre

Bibliothèque

Nous continuons à nous constituer notre bibliothèque collective avec l’achat de cinq nouveaux ouvrages orientés vers notre rapport au sauvage.

Les nouveaux livres de la bibliothèque commune

Les jardins / les rencontres

Le stage de greffage du mois de mars ainsi que la projection du film documentaire (75 minutes) « Traits de Vie » prévue le 3 avril 2020 ont été reportés en raison du confinement.

Nous avons effectué notre rentrée samedi 5 septembre au jardin partagé de la Quenaudais, avec ramassage de tomate, de pommes de terre et semis de céréales et engrais verts.

A venir

Rencontre au jardin partagé

Abeille sur phacélie


Samedi 26 septembre de 11h à 12h : Insectes pollinisateurs, haies fruitières et engrais verts

Dans le cadre de la semaine du développement durable et conformément au choix de la mairie de Cordemais de mettre en avant les insectes pollinisateurs, l’association Cordemais en permaculture propose une rencontre au jardin partagé de la Quenaudais, rue de la Quenaudais à Cordemais, samedi 26 septembre 2020 de 11h à 12h.
Accès libre et gratuit, étant entendu que nous nous engageons à prendre toutes les dispositions imposées par le contexte sanitaire.

Abeille solitaire sur consoude naine

Les thèmes abordés :
Héberger les insectes pollinisateurs et les auxiliaires de culture à l’année dans une haie fruitière
Les engrais verts, avantage pour les pollinisateurs et pour la vie du sol

Table de rempotage et banc


Toujours dans le cadre du développement durable, en ce qui concerne la dynamique zéro déchet, nous présenterons le mobilier en palette déjà en place et proposerons une démonstration de construction.

Ateliers

Tous les ateliers sont constitués d’un temps d’échange entre les participants, d’une partie théorique en salle puis d’une application pratique au jardin partagé.
Le prix indicatif d’un atelier est de 10 euros et l’adhésion à l’association est obligatoire.
Voir notre politique tarifaire


Samedi 3 octobre de 9h à 12h : Préparer son terrain / design en permaculture
Comment s’occuper du sol dès l’automne, pour anticiper les plantations et le potager à venir.
Comprendre les techniques et logiques du jardinage avec le vivant.


Samedi 14 novembre de 9h à 12h : Gestion de la fertilité et engrais verts en permaculture
Pourquoi et comment semer des engrais verts pour gérer la fertilité de son jardin.


Samedi 12 décembre de 9h à 12h : Plantation d’une haie fruitière
Nous étudierons ensemble les associations bénéfiques aux arbres fruitiers, aussi bien en ce qui concerne la protection contre les maladies – ravageurs, mais aussi les cultures complémentaires en fonction des systèmes racinaires, des cultures étagées, de la gestion de la fertilité, du paillage…
Ensuite, nous installerons ensemble des guildes de végétaux autour de ces arbres, sous la forme d’une haie fruitière.

Prenez soin de vous en cette rentrée particulière,
A bientôt

Abonnez-vous à notre lettre d'information, laissez nous votre e-mail

Arnaud Meillarec

Auteur, conférencier, conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il a fondé et anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire