Préparation du terrain pour le printemps

Chantier de préparation des zones de cultures en ce début de février 2019.
Nous avons mis en place trois planches de 80cm de large orientées Nord – Sud dans la partie la mieux ensoleillée du jardin, séparées par des allées de 40 cm. Les limites sont matérialisées par des ficelles tendues entre des petits piquets. L’idée est de pouvoir accéder aux zones avec les bras et enjamber facilement les planches. 80 cm est la largeur de la campagnole.

Carton sur les planches de cultures

Nous avons disposés des cartons pour bloquer la prairie, recouverts d’une quinzaine de centimètre de fumier de cheval assez pailleux. A ce propos, nous cherchons des sources de cartons sur le territoire.

Fumier de cheval sur les cartons

Nous verrons d’ici mi-avril, au moment d’implanter les cultures, si le fumier a commencé à composter et si les herbes sont détruites en dessous. Selon l’état du terrain, nous décompacterons peut-être le sol, sans le retourner bien entendu. Nous serons attentif également à la température du sol qui peut rester très froide sous le paillage. Peut-être recouvrir momentanément d’une bâche noire ?

Après l’action, célébration

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire