Prise de notes : le coût de la conviction

« Avant chaque discussion, chaque débat, vous devriez demander aux participants de répondre sincèrement à la question suivante : « Que se passerait-il si j’étais convaincu par la partie adverse ? Que ferais-je ? Quelle serait l’influence de ce changement sur ma vie ? ».

Dans une grande majorité des cas, vous découvririez que changer d’opinion n’est pas une option. Ce qui clôt le débat avant même qu’il ait commencé. »

Le coût de la conviction

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire