Prise de notes : Yves Cochet et effondrement à Nantes

quand on fait de l’économie bio physique on gagne, en économie monétaire on est sûrs de perdre

le système financier sera le premier révélateur
inflation probable, hausse du prix du pétrole
les cartes de crédit seront limitées en retrait et en débit
2 catastrophes bio physiques possibles :
1- relargage de méthane lors de la fonte de permafrost possibilité de prendre un degré en 2 ans, soit 5 degrés sur les continents en moyenne
2- pertes de contrôle des centrales nucléaires

attention à la défection des administrations, le cas où les agents du nucléaires s’en vont eu lieu d’essayer de colmater
le problème des humains c’est qu’ils croient qu’en négociant entre eux ils vont résoudre le problème. La nature ne négocie pas, les 400ppm de CO2 dans l’air sont bien présents.
« j’ai échoué dans ma mission de changer le monde » on a tout perdu au niveau global

des globules hédonistes d’augmentation de soi
« ça fait 10 ans que je ne mange plus de bananes »
tout le pouvoir au local, où j’habite
essayer d’être autosuffisant en énergie et en alimentation, de manière collective
Sénèque : la croissance est lente mais la ruine est rapide
Saint Augustin : l’homme naît croit déclin et meurt

carte carbone : système de carte à point pour l’impact carbone
la politique de rationnement : il n’y a pas plus écolo et plus social
plus végétal, plus local et plus saisonnier

revenu universel en nature

l’effondrement est un phénomène supraliminal, on peut pas se l’imaginer
se sont les masses qui font l’histoire
avec de l’argent, vous pouvez montrer aux autres que vous jouissez plus qu’eux

aristote : confiner l’urbi
1:34 on est dans le compte à rebours avant l’effondrement, il n’est plus temps de changer de culture
Paris sera inhabitable d’ici 2035 et sera passé en 2050 à 6 millions d’habitants au lieu de 12 millions aujourd’hui
1:39 c’est la permaculture ou la vie, pas un rayon de soleil ne doit toucher le sol, une agriculture ultra intensive
les hommes politiques croient que le marché va résoudre le problème
bookchin : les bio régions
les deux tiers des gardes non monetarisées sont faites par des grands-parents
à un jeune de 24 ans : « les babyboomer ont tout foutu en l’air, ils vous laissent un monde de merde mais c’est vous qui allez douiller » 1:52
le programme politique : une politique de rationnement sur l’énergie et l’alimentation mise en œuvre au niveau local avec une tentative d’autosuffisance, des biorégions avec paysages comestibles. Se raconter des histoires d’amour.
si on ne le fait pas, on va s’entre-tuer
apprendre à vivre ensemble avec ses voisins, c’est avec eux que vous allez vivre
éco municipalisme
ce qui compte c’est le vivre ensemble
je suis dans le monde discontinuiste, de la rupture

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire