Production alimentaire agricole à Cordemais et en Estuaire et Sillon

Les Greniers d’Abondance, association proposant des pistes locales pour anticiper les menaces alimentaires globales, met à disposition un outil en ligne pour évaluer la production agricole des territoires.

Basé sur des données libres (open data), le site Crater contrairement à ce que son nom semble indiquer n’est pas un calculateur de résilience alimentaire car il n’intègre pas les relations du territoire avec d’autres régions, les dépendances du milieu agricole ni les productions alimentaires non agricoles (potager, cueillette sauvage). Il ne prend pas en compte non plus la part de la production locale réellement consommable localement (en particulier la chaîne de transformation).

Cet outil de visualisation de données permet cependant de rappeler quelques caractéristiques du territoire.

Cordemais

A Cordemais, nous disposons de plus de 2000 hectares de terres agricoles, nous sommes fortement excédentaire en fourrage et nous n’avons pas de maraîcher.

Estuaire et Sillon

Estuaire et Sillon

Estuaire et Sillon


La communauté de commune Estuaire et Sillon possède une surface agricole utile (SAU) en agriculture biologique plutôt supérieure au département de Loire-Atlantique.

« Pour le territoire Cordemais, la population agricole est en proportion proche de la moyenne française mais en déclin. En effet le nombre d’actifs agricoles est passé de 155 en 1988 à 44 en 2010. »

Arnaud Meillarec

Auteur, conférencier, conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il a fondé et anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire