Ramassage des pommes de terre et bilan de la tour à patates

Nous nous sommes retrouvés le samedi 21 juillet 2018 pour entretenir le jardin partagé de Cordemais et ramasser les pommes de terre cultivées sur prairie ainsi que de la tour à patates.

Ouverture de la tour à patate

Larve de cétoine dorée

Hormis quelques larves de cétoine dorée la récolte a été très décevante.
La tour à patate est par nature très desséchante, les résultats auraient certainement été meilleurs avec un très bon compost retenant bien l’eau, un entourage en paille (testé par ailleurs) et surtout en arrosant.

Bien maigre récolte de la tour à patate

Ouhaou, pas de quoi se faire un cornet de frites par personne

Cette technique de la tour à patate a été testée également dans 3 emplacements du jardin-forêt des marais avec des rendement constamment inférieurs à la même surface au sol cultivée sur prairie.

En conclusion, la technique de la tour à patate nous a demandé beaucoup de travail pour des résultats ridicules. Il s’agit d’un des mythes de la permaculture difficile à réaliser.

Pour ma part, on ne m’y reprendra plus !

Ramassage des pommes de terre sur prairie

En revanche, la récolte des pommes de terre cultivées sur prairie a été satisfaisante, à recommencer.

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire