Sobriété et plaisir au quotidien : une recette avec des sauvages comestibles et une optimisation énergétique

Recette du jour simple, complète, savoureuse et avec un impact social et environnemental minime : lentilles aux orties accompagné de riz et d’une salade de pissenlits.

L’assiette complète : lentilles aux orties, riz et pissenlits

Faire revenir un oignon avec de l’huile de l’olive dans une marmite à forte inertie thermique – donc lourde.
Quand les oignons sont dorés, ajouter des carottes en rondelles et cuire quelques minutes.
Recouvrir avec des lentilles, puis de l’eau.
Positionner le couvercle et une fois que l’eau bout, couper le feu. N’ouvrez pas la marmite pour conserver la vapeur.

Marmite sur le feu

Couvrir la marmite avec des linges épais afin de l’isoler. C’est le principe de la marmite norvégienne. La cuisson va continuer tranquillement en utilisant l’énergie emmagasinée par l’ustensile et les aliments.

Marmite novégienne simplissime, adaptable et efficace

Au bout d’une heure, ouvrir la marmite et ajouter les poireaux et les orties émincés et lavés. Refermer et ré-isoler. L’idée ici est de cuire les orties et le poireau à basse température pour conserver au maximum les vitamines.

Les orties sont ajoutées au bout d’une heure


Attendez encore vingt minutes et c’est cuit.

20 minutes plus tard, c’est cuit

Une heure et demi après l’extinction du feu, le plat est encore chaud !

Accompagnez avec un féculent comme des pâtes, du riz ou du pain pour profiter de l’association céréales – légumineuses afin d’assimiler un maximum d’acides aminés.
Ajoutez dans votre assiette des pissenlits tout juste cueillies pour la fraîcheur et le plaisir.

Option : il est possible d’ajouter des œufs pochés 😉

Bon appétit

Arnaud Meillarec

Auteur, conférencier, conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il a fondé et anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire