Un carré potager en récup

Le carré potager permet de cultiver sans se baisser, ce qui peut correspondre à un public à faible mobilité.
Pour ma part, je trouve ça très artificiel et préfère largement que mes bandes de cultures soient à la hauteur du sol, ce qui permet de laisser circuler la faune et donne un aspect plus naturel et sauvage au jardin.
Dans le cas de cet article, il se trouve que j’ai une zone près de la maison littéralement sur le rocher. A part de la vigne, il est impossible d’y faire pousser quoi que ce soit. Je vais donc tester de la culture « hors sol » même si le fond de la structure est ouvert.

Vieille armoire

Étant donné que j’avais une vieille armoire à jeter, je l’ai partiellement démontée, couchée au sol et rempli avec du compost et des déchets végétaux récupérés sur une plate-forme de compostage, plus ou moins selon la technique des lasagnes.

Remplissage de l’armoire

Un bac rempli de déchets verts

En y ajoutant des fenêtres de récup, je vais pouvoir y faire démarrer des semis au printemps. En juin, j’y implanterai des plantes gourmandes et rampantes comme des courgettes, des courges et des concombres afin d’optimiser l’espace : les tiges vont envahir le reste de la cour pour couvrir les graviers.

Préparation des bacs à semis

Fenêtre de récup pour chassis

Affaire à suivre 😉

Arnaud Meillarec

Conseiller en jardinage avec le vivant, il met en place le Jardin-forêt des marais alliant arbres, plantes pérennes et annuelles sur 1000m2. Il anime l'association "Cordemais en permaculture".

Laisser un commentaire